lundi 27 juin 2011

La château de Villette, une petite idée pour les vacances...


Bonjour,

Vous voilà donc au « Château de Villette ». Ce domaine, en bourgogne où habitons Coen et Catherine Stork, Ils l'ont créé pour le plaisir des hôtes et pour faire partager leur amour de la Bourgogne.
Ah, ces petits hôtels où ils descendent eux-mêmes de préférence lors de leurs pérégrinations, qui recèlent très souvent des trésors historiques ou familiaux et qui confèrent une atmosphère spéciale où le rire, la joie de vivre et le fraternité font bon ménage…c’est exactement cela que ils avait à l’esprit lorsque ils ont agencé Villette.
Ils ne font pas de publicité, mais le bouche à oreille fonctionne à merveille depuis leur ouverture et ils amène une majorité de personnes qui veulent quitter les sentiers battus de l’hôtellerie traditionnelle.
j'espère que vous aussi vous tomberez sous le charme de la château de Villette...















Pour plus d'information: http://www.chateaudevillette.eu

Bonne semaine

xx

Jérôme




samedi 25 juin 2011

Mes lavandes en fleur...



Bonjour,

La lavande a été baptisée par Linné d’après le verbe "laver" ou dumot latin "lavendaria", linge à laver. Cette étymologie laisse à penser que la fleur a été utilisée très tôt pour parfumer le linge et repousser les mites. Dès l’Antiquité, les Romains l’utilisaient aussi dans l’eau du bain et l’on sait qu’elle rentrait dans la composition des momies égyptiennes. En Provence, elle est cultivée dès le Moyen Age pour son parfum, mais aussi pour ses qualités médicinales qui la fait entrer dans la composition des premiers médicaments. La culture intensive de la lavande dans la région de Grasse, qui commence au XIXeme siècle, contribuera à associer la lavande à la Provence dans l’imaginaire collectif.




Mais si la lavande est originaire du bassin méditerranéen, elle se plaît dans tous les jardins de l’Hexagone et donne de très belles fleurs en Bretagne comme en région parisienne. Parmi les 28 espèces de lavandes, certaines variétés naines s’épanouissent dans les jardinières de nos balcons, qui qui permet à tous les jardiniers de profiter de son parfum enivrant. 


Préférez cependant les terres pauvres, même calcaires, et n’ajoutez pas d’engrais, inutiles pour ses faibles besoins. Peu exigeante, la lavande ne nécessite pas non plus d’être trop arrosée. Une simple taille au printemps (mars-avril) lui permettra de garder une silhouette ronde et ne pas vieillir trop vite...


Au début de l’été, les fleurs de lavande pourront être récoltées et séchées. Mises en sachets, ajoutées à un pot pourri ou simplement jetées dans l’eau du bain, elles continueront à faire le bonheur des jardiniers en parfumant délicatement la maison. Ses propriétés antiseptiques et calmantes font de son huile essentielle l’alliée des personnes stressées au sommeil difficile : pensez aussi à en mettre sous l’oreiller !


Offrir un bouquet de lavande signifie "répondez-moi en langage des fleurs". C’est aussi un symbole de tendresse.


Bon weekend



xx



Jérôme






mercredi 22 juin 2011

Ma dernière trouvaille!




Bonjour,

Dimanche passée il y avait un grand marché aux puces à Redu, le village du livre. Il pleuvait très fort et j'avais rassemblé tout mon courage pour y aller (j'avais promis à une copine de m'y rendre). Plus de la moité de 86 marchants été déjà partis ou même pas venu a cause du mauvais temps. Sans conviction, je commence ma balade et au coin d'un étalage j'aperçu une table de jeux Napoléon III trempée par la pluie qui ne cessait pas. Elle étais la cette table de jeux, qui me faisait un grand sourire et c'étais le grand coup de foudre. Je voulais me faire une raison de ne pas l'acheter.  Mais, je n'en trouvais aucune! Donc, je l'ai accuillie chez moi.

Je suis désollé pour la mauvaise qualité des photos parce que pour l'instant la table se trouve dans une pièce en travaux. 







La table de jeux est superbe, non?

Bonne journée

xx

Jérôme

mercredi 15 juin 2011

Le château de Ciergnon


Bonjour,

Hier soir, j'ai fait une belle promenade à Ciergnon qui ce trouve quelques villages plus loin d'ou j'habite. Le village de Ciergnon est très connu en Belgique pour son château qui offre une vue imprenable sur toute la région et qui est visible de très loin. 


Ce domaine est acheté en 1840 par le roi des Belges Léopold Ier à la demande de son épouse la reine Louise-Marie. Il y fait construire un pavillon de chasse avec une terrasse-belvédère.




Leur fils Léopold II demande à l'architecte Alphonse Balat de transformer le bâtiment en un château. En 1903, il le lègue à la Donation royale à condition de le laisser à disposition de la famille royale belge. Tous ses successeurs ont été conquis par la beauté de l'endroit et y ont passé de nombreux moments de quiétude.


Durant la Seconde Guerre mondiale, les princes Baudouin et Albert y ont vécu plusieurs mois, loin des soldats nazis qui surveillaient leur père Léopold III. En 1960, le roi Baudouin Ier y présente sa fiancée Fabiola de Mora y Aragón aux Belges.




Plus près de nous, le château de Ciergnon est le cadre d'autres événements heureux, comme les 60 ans du roi Albert II en 1994 ou les baptêmes de la princesse Élisabeth, des princes Gabriel et Emmanuel dans la chapelle du domaine restaurée par la reine Paola.


Malheureusement, c'est immposible de visiter le château de Ciergnon d'une façon légal. Sauf, qaund vous avez un moyen d'obtenir une invitation par notre Roi Albert II lui même.


Bonne journée

xx

Jérôme

dimanche 12 juin 2011

Le chocolat Belge pour cet été

Par essence chaleureux et réconfortant, le chocolat est très souvent associé à des images de météos maussades et de températures extérieures un peu fraîches.  Dès le retour des beaux jours, les amateurs de cacao semblent tomber dans une sorte d’ « hibernation à contrario », qui les fait diminuer très largement, le temps d’un été, la consommation de leur gourmandise préférée.


C’est fort de ce constat que Pierre Marcolini s’est dit que qu’il y avait peut-être moyen de réconcilier soleil et chocolat en lançant la nouvelle gamme « Pastel ». L’idée est très simple : proposer un intérieur fruité très peu sucrée et même légèrement salée, enrobée d’une fine coque de couverture blanche ou noire, qui apporte à la fois douceur et structure à l’ensemble.


Les petites bouchées, d’un poids de cinq grammes chacune et recouvertes d’une décoration colorée qui a précisément donné son nom à la gamme, sont à conserver au réfrigérateur et à déguster dès la sortie de celui-ci, pour savourer au mieux la sensation de fonte progressive dans la bouche suivie d’une véritable explosion de saveur. La gamme pastel se décline dans les cinq parfums suivants :

· Un citron vert à se damner, proposé en enrobage blanc, où l’acidité teintée d’une très légère amertume de la garniture se décline en contraste de douceur avec son support, mais aussi en enrobage noir, où le fruité de l’appareil résonne joliment avec les notes friandes d’un chocolat tout en puissance.
· Un fruit de la passion entêtant, proposé lui aussi en enrobage blanc qui, par sa douceur, souligne tout particulièrement la profondeur du fruité ou au contraire, en enrobage noir, qui joue la carte de l’équilibre.
· Une mangue, uniquement en enrobage blanc, au sein de laquelle les notes balsamiques du fruit trouvent dans la douceur onctueuse de l’enrobage un soutien tout en longueur.
· Un yuzu, également proposé en une seule version blanche, où le caractère à la foi acidulé et superbement aromatique du célèbre agrume japonais est encore accentué par les notes à la fois douces et parfumées du chocolat blanc.



Toujours dans le contexte de l’été, Pierre Marcolini s’est penché sur une autre gourmandise un peu inavouable qui est celle du « cornetto » stocké au surgélateur et qui la plupart du temps hors de la présence des invités ! – fait souvent le plaisir des petits et des grands par son côté disponible et immédiat. Bien décidé à démontrer que l’on peut réconcilier raffinement et hédonisme pratique, le chocolatier présente ainsi une collection de cornets prêts à déguster, repris sous le vocable « Ice Dream », tous enrobés à  l’intérieur d’une couche de chocolat noir de provenance Ghana et Equateur et garnis au choix :
· D’une combinaison de glace café et glace vanille, relevée de pistaches enrobées.
· D’une combinaison de glace chocolat noir Cuba et de glace vanille, relevée d’un coulis au chocolat noir et de morceaux de meringue.
· D’une glace caramel, relevée d’une sauce caramel et d’un fudge aux fruits secs.
· D’une combinaison de glace au lait d’amande et de sorbet framboise, le tout garni de morceaux de meringue.
· D’une combinaison de glace vanille et de sorbet fraise, agrémentée de morceaux de meringue coco.


Enfin, bien conscient que l’on ne change pas une formule qui a du succès, Pierre Marcolini relance cette année sa collection « Interdit aux moins de 18 ans », à savoir de délicieux macarons élaborés sur base de grands cocktails classiques, leur caractère gentiment alcoolisé expliquant le nom de la gamme. Celle-ci, conservant les versions précédentes Rhum Coco, Limoncello, Cuba Libre et Mojito, s’enrichit pour cet été de d’une nouvelle variété :
· Une version Daiquiri, l’ « autre » cocktail préféré d’Hemingway (après le mojito…) où la fraîcheur du citron vert rencontre avec bonheur l’ampleur aromatique d’un excellent rhum cubain.





Ca vous donne pas envie?

Pour plus d'information: http://www.marcolini.be/

Bonne journée

xx

Jérôme











mercredi 8 juin 2011

Before & After


Bonjour,

Après les orages très fort de ce weekend est le jardin un vrais catastrophe. Ca me rend un peu triste parce que, maintenant je dois attendre jusqu'à l'année prochaine :-(

Avant


Après


Avant


Après


Je tiens aussi à partager avec vous ce superbe blogspot sur les pivoines sur le blog " La pouyette"




Au revoir

xx

Jérôme




lundi 6 juin 2011

La patine du temps


Bonjour,

Le charme intemporel qui se dégage des intérieurs anciens se dévoile souvent à travers les peintures écaillées, les papiers peint défraîchis, les tissus passés et les sols usés. Aujourd'hui je vous fais découvrir de ces lieux dont la splendeur appartient au passé: demeures délicieusement bourgeoises des XVIII e et XIX e siècles et maisons de campagne empreintes de nostalgie.


Au fil des générations, une maison subit des transformations liées aux évolutions des modes de vie.


Quel que soit sont âge, une construction a de nombreux messages à nous transmettre, que ce soit pour lui rendre son ancienne grandeur ou simplement pour choisir chez un brocanteur quelques quelques beaux objets pour décorer un intérieur désormais moderne.


Dans ces pièces confortable où l'on a ses habitudes, on se sent en harmonie complète avec soi-même.


La salle de séjour et ses dépendances immédiates sont les lieux où l'on s"abandonne aux activités les plus spontanées: la lecture, l'écriture, la peinture, les collections ou, tout bonnement, la rêverie.


 Plus que jamais, nos contemporains vivent où ils reçoivent, et vice versa. Les distractions ont changé au fil des siècles, mais la nature humaine est toujours la même: l'homme aime organiser des spectacles et des activités de groupe.


Notre temps de loisir est précieux, par conséquent nous attendons de nos relations amicales qu'elles soient riches et intéressantes. Pour cela, le cadre des pièces dans lesquelles nous recevons doit être particulièrement accueillant.












"Tant que la maison, et même la pièce, n'a pas été habitée, elle semble inhumaine, rébarbative; mais, dès lors que ses murs et son contenu attestent d'une présence présence et d'une activité humaines, l'intérieur et son ameublement deviennent la fierté de son propriétaire et la joie de ceux qui les voient et les utilisent."

Halsey Ricardo, The Modern Home, 1909


A bientôt

xx

Jérôme